Gaz pour coupeur de plasma

Gaz pour coupeur de plasma est un arc électrique traversé un gaz via une buse en cuivre pour générer du plasma, le quatrième état de la matière, en raison d'une chaleur extrême. Ce plasma, électriquement conducteur, facilite la découpe du métal lors du transfert de l'arc vers la pièce. Le processus est efficace sur les matériaux conducteurs comme l’acier au carbone, l’acier inoxydable, l’aluminium, le cuivre, le laiton et la fonte. Le gaz dirigé autour de la zone de coupe protège contre la contamination. Choisir le bon gaz de découpe plasma est crucial pour des performances optimales. Un seul gaz ou une combinaison peut être nécessaire selon le type de métal. Pour la découpe de l'aluminium, des pointes de découpe plasma spécifiques sont indispensables. Il s'agit notamment de la sélection du gaz approprié, de l'optimisation des paramètres de coupe, de l'entretien des consommables de la torche, du maintien de la propreté de la zone de travail et de l'investissement dans la meilleure table plasma CNC. Suivre ces conseils garantit une découpe plasma efficace et des résultats supérieurs.

Top 5 des types de gaz pour Coupeur de plasma 

Les gaz courants pour les coupeurs plasma comprennent l’air, l’hydrogène, l’oxygène, l’azote et l’argon. Bien qu'elles conviennent aux tôles fines, les tôles plus épaisses nécessitent souvent une combinaison de ces gaz pour améliorer la production.

Le processus de sélection du gaz de découpe au plasma prend en compte non seulement l'épaisseur du métal, mais également ses propriétés chimiques et les dimensions de la coupe.

Voici un aperçu détaillé de chaque gaz de découpe plasma :

AIR COMPRIMÉ

L’air comprimé se distingue comme le type de gaz préféré pour les découpeurs plasma, réputé pour sa polyvalence et son prix abordable. Il excelle dans les applications de coupe à faible courant et est efficace sur divers métaux comme l'acier doux, l'acier inoxydable et l'aluminium, allant de tailles de calibre à une épaisseur d'un pouce. L’un de ses principaux avantages est sa rentabilité en matière d’acquisition et de stockage. L'air comprimé peut servir de source de carburant primaire ou secondaire et ne laisse aucune particule pendant les processus de découpe du métal.

COUPE-PLASMA À AIR COMPRIMÉ

Le coupeur plasma utilise un courant électrique et de l'air comprimé sûr pour couper efficacement une variété de matériaux tels que l'acier inoxydable, l'acier allié, l'acier doux, le cuivre et l'aluminium. L'inclusion d'un arc pilote améliore la capacité de l'arc plasma à se transférer sur la pièce, permettant une coupe efficace même sur des surfaces rugueuses, peintes ou rouillées tout en minimisant la production de scories.
 
L'usine de machines de découpe plasma CNC offre une autre option avec le coupeur plasma portable CUT50D Air Inverter. Ces découpeurs plasma à inverseur sont dotés d'un mécanisme de démarrage d'arc à haute fréquence qui initie le plasma avant de combler l'espace entre la pointe de la torche et la surface de travail. En conséquence, les onduleurs sont plus compacts et plus légers que les transformateurs, ce qui rend l’ensemble de la machine très portable.
 
Cependant, l'inconvénient de l'utilisation de l'air comprimé est sa tendance à laisser une zone de coupe oxydée, ce qui peut nuire au soudage du bord de la coupe.

OXYGÈNE

L'oxygène est devenu le gaz préféré pour couper l'acier doux en raison de sa capacité à fournir des coupes nettes et des vitesses de coupe plus rapides, en particulier sur les aciers au carbone jusqu'à 1 ¼" d'épaisseur. Bien qu'il ne soit pas adapté à la coupe de l'acier inoxydable ou de l'aluminium, l'oxygène garantit des coupes de haute qualité avec des surfaces lisses et des scories facilement éliminables lorsqu'il est utilisé en combinaison avec de l'acier au carbone. Cependant, ses inconvénients incluent son coût et la durée de vie réduite des consommables. L'oxygène est inefficace sur les surfaces brillantes, ce qui le rend inadapté aux projets en acier inoxydable et en aluminium. Néanmoins, l’oxygène peut être combiné efficacement avec d’autres carburants secondaires pour améliorer les performances de coupe.

AZOTE

L'azote est un choix populaire comme gaz de découpe plasma, en particulier pour les systèmes à courant élevé et les matériaux de coupe jusqu'à 3″ d'épaisseur. Il permet des coupes de qualité sur divers matériaux, notamment l'acier inoxydable, l'acier doux et l'aluminium. Lorsqu’il s’agit de métaux plus épais, il est recommandé de combiner l’azote avec de l’air comme gaz secondaire. De plus, envisagez d’utiliser du dioxyde de carbone comme gaz secondaire pour augmenter la vitesse de coupe et obtenir une meilleure finition.
 
L’azote étant abondant et facilement disponible dans l’atmosphère, il s’agit d’une option rentable. Bien que l'azote soit plus efficace sur les feuilles minces lisses et brillantes, il peut être combiné avec des gaz secondaires comme l'air, le dioxyde de carbone et l'argon pour les matériaux plus épais. Cette polyvalence fait de l’azote un choix polyvalent pour les applications de coupage au plasma.

ARGON

L'argon, étant un gaz rare et inerte, est relativement coûteux mais présente une non-réactivité avec les métaux lors des processus de découpe. Son utilisation améliore la stabilité de l’arc et prévient la contamination atmosphérique des bains de soudure. Malgré son énergie cinétique élevée, l'argon ne peut pas fonctionner de manière indépendante en raison de sa faible conductivité, ce qui nécessite une association avec un gaz secondaire approprié pour des performances optimales dans les applications de coupage plasma.

COUPEURS PLASMA ARGON

HYDROGÈNE
L'hydrogène, réputé pour sa conductivité thermique exceptionnelle, possède également la capacité de refroidir rapidement les surfaces métalliques chaudes. Ces propriétés rendent l’hydrogène bien adapté à la découpe de l’aluminium et de l’acier inoxydable. Malgré son excellente conductivité, le faible poids atomique de l’hydrogène limite son énergie cinétique. Par conséquent, comme l’argon, l’hydrogène doit être combiné avec d’autres gaz pour générer une flamme plasma de haute intensité.
MÉLANGES ARGON-HYDROGÈNE
La combinaison de l'hydrogène et de l'argon permet d'obtenir une flamme de coupage plasma exceptionnelle en raison de leurs propriétés contrastées. Un mélange standard d'argon 65% et d'hydrogène 35% donne la flamme de coupage plasma la plus chaude et fournit des coupes exceptionnellement propres. Ce mélange est couramment utilisé pour couper l’acier inoxydable et l’aluminium, notamment pour les matériaux de plus de 3″ d’épaisseur. De plus, le mélange argon-hydrogène est idéal pour le gougeage de divers matériaux et offre des applications polyvalentes dans les processus de coupage au plasma.
 

COMBINAISON AZOTE-EAU

Le mélange gazeux de découpe au plasma azote-eau utilise de l'azote comme gaz primaire et de l'eau comme gaz de protection secondaire. L'énergie du gaz plasma divise l'eau de la torche en hydrogène et oxygène, l'hydrogène isolant la zone de coupe pour garantir des coupes sans contamination. L’eau étant convertie en ses composants essentiels, il n’est pas nécessaire de l’éliminer. De plus, l’eau contribue à minimiser les émissions de fumées et d’oxydes d’azote. Ce mélange de gaz de découpe plasma économique offre une finition brillante sur les surfaces en aluminium et en acier inoxydable.
Gaz pour découpeur plasma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *